Information

Arbres fruitiers: orange douce

Arbres fruitiers: orange douce


We are searching data for your request:

Forums and discussions:
Manuals and reference books:
Data from registers:
Wait the end of the search in all databases.
Upon completion, a link will appear to access the found materials.

Généralité

L'orange douce (Citrus sinensis (L.) Osbeck.) Est l'agrume le plus cultivé au monde. Il est originaire du Vietnam, de l'Inde et du sud de la Chine. Les arbres ont une couronne compacte, symétrique et arrondie et peuvent atteindre 8 à 10 mètres de hauteur.
Les brins, sur certains cultivars, peuvent être épineux. Les feuilles, ovales, brillantes et coriaces, ont un pétiole légèrement ailé.
Les fleurs (fleur d'oranger) sont blanches et parfumées; ils peuvent être isolés ou regroupés en groupes de six maximum par inflorescence. La floraison est printanière, tandis que les fruits mûrissent à l'automne ou l'hiver suivant; dans certains cas, les fruits de l'année précédente peuvent encore se trouver sur la plante lors de la floraison suivante.
Les fruits de l'orange douce ne mûrissent pas après la récolte: il faut donc les laisser sur la plante jusqu'au degré de maturité souhaité.
Dans les zones tropicales, les fruits restent verts et pour leur faire prendre la couleur orangée, ils sont traités à l'éthylène, un gaz qui est aussi une hormone qui intervient dans leur maturation.
Il résiste assez bien à la sécheresse, mais nécessite un arrosage abondant pour une production maximale.
Il est greffé sur l'orange amère, le citron Volkamerian et l'orange trifoliée (surtout pour les plantes en pot et dans les zones à basses températures hivernales).

Fleurs orange - Zagare

Orange douce (variété du groupe Navel) (photo du site Web)

Variété

Les variétés d'orange douce peuvent être classées selon différents paramètres:
- période de maturation: des très précoces (mûrissent jusqu'à la mi-novembre; par exemple Navelina, Skaggs Bonanza), aux très tardives (mûrissent jusqu'à la fin mai et au-delà; par exemple Valencia Late);
- coloration interne des fruits: à pulpe blonde (ex. Ovale, Valencia Late, Belladonna) ou pigmentée (ex. Moro, Tarocco, Sanguinello, Sanguinello Moscato);
- teneur en acide;
- présence du nombril ou du nombril: la présence du nombril est due à un phénomène de syncarpie, c'est-à-dire à partir de la formation d'un deuxième fruit, issu d'un deuxième verticille de carpelles; es. Washington Navel, Navelina, Thompson, Navelate, Golden Buckeye.

Techniques de culture

Maladies, ravageurs et adversités

Puceron vert des agrumes (Aphis citricola) attaque principalement l'orange, la mandarine et les clémentines, provoquant l'enroulement des feuilles, la détérioration végétative, l'affaissement des fleurs, la chute des fruits nouvellement attachés et gênant le développement des pousses. Particulièrement nocif dans les pépinières sur les plantes d'élevage, sur les plantes ré-imbriquées. Le puceron du coton infeste principalement les oranges, les mandarines et les clémentines, causant des dégâts limités. Le puceron brun des agrumes provoque une docciatura et une déformation des feuilles, sans enroulement visible.

Mouche méditerranéenne des fruits (Ceratitis capitata). Les espèces les plus touchées sont l'orange, la clémentine, la mandarine. Les dommages sont liés aux piqûres de ponte qui sur les fruits verts provoquent des zones jaunâtres et arrondies, sur ceux en phase de maturation, ils ont une marge verdâtre et sont sujets à la chute.

Fillominatrice (Phyllocnistis citrella). La période pendant laquelle les infestations les plus importantes se produisent est le début de l'été-automne. Les mines provoquent une croissance anormale, un froissement, un dessèchement, une chute des feuilles.

Cotonello d'agrumes (Planococcus citri). Il hante principalement le citron, l'orange, la mandarine. La cochenille vit en colonies situées aux points de contact entre les différents organes (fruits, feuilles, etc.), dans les parties les plus abritées, à l'ombre. Il est situé sur le pédoncule du fruit provoquant sa chute.

Acariens: Araignée tisserande rouge (Tetranychus urticae); Araignée panonique ou rouge des agrumes (Panonychus citri) Acarien rouillé (Aculops pelekassi) Acarien argenté (Polyphagotarsonemus latus): ils endommagent les feuilles et les fruits.

Gencives bactériennes (champignon - Phytophtora spp.). Le symptôme caractéristique est la présence à la base du tronc d'une tache humide sur l'écorce qui a alors tendance à se fissurer avec la fuite d'exsudats gommeux. Sur la partie aérienne il y a une détérioration générale avec chlorose diffuse, chute des feuilles, mauvaise floraison.

Agrumes mal séchés (champignon - Phoma tracheiphila): Le citron, le cèdre et la bergamote sont les espèces les plus sensibles. Les premiers symptômes apparaissent sur les feuilles apicales qui présentent des décolorations et un jaunissement notamment au niveau des côtes. Avec le temps, les feuilles tombent et les brindilles se dessèchent; dans le cas d'infections de la partie épigée, l'évolution de la maladie est lente et de nombreux drageons sont libérés. En revanche, si l'infection part des racines, la plante meurt rapidement. Un autre symptôme est la couleur saumon typique que prend le bois infecté.


Vidéo: entretenir son citronnier et le polliniser (Mai 2022).


Commentaires:

  1. Donavan

    Dans ce document, quelque chose est aussi une idée bonne, d'accord avec vous.

  2. Aldis

    I would like to talk a lot with you.

  3. Moogugore

    Je félicite, il me semble l'excellente pensée

  4. Arakus

    Vous n'êtes pas correcte. Je suis assuré. Discutons. Écrivez-moi dans PM, nous parlerons.

  5. Samutaxe

    Wacker, quelle phrase nécessaire..., une magnifique pensée

  6. Jafari

    Je m'excuse, mais à mon avis, vous admettez l'erreur. Écrivez-moi dans PM, nous en discuterons.



Écrire un message